McGill University and Quebec City in the 1960s

Peter F. McNally

Abstract


In Canada and throughout the Western world, the 1960s was a tumultuous decade of student unrest and social/political upheaval. For Quebec, the 1960s was also the decade of la Revolution tranquille/Quiet Revolution, when francophone society’s self-definition underwent fundamental change. For McGill University, the decade’s changing environment required enormous adaptation: maintaining and extending academic programs and standards, restructuring governance and administration, expanding the physical plant, accommodating growing enrolment, seeking adequate funding, and adjusting to Quebec’s changing reality. A wide range of primary and secondary sources is available in recounting the story of McGill’s role in Quebec during the 1960s.


Resumé

Au Canada ainsi que partout ailleurs dans le monde occidental, les années 1960 furent une décénnie d’agitation étudiante et de perturbations sociales et politiques. Au Québec, les années 1960 furent aussi la décénnie de la Révolution tranquille, durant laquelle la manière dont la société francophone se définissait elle-même a subi un changement fondamental. Dans le cas de l’Université McGill, les transformations de l’environnement durant cette période ont nécessité énormément d’adaptation: le maintien et l’expansion des programmes et des normes académiques, la restructuration de la gouvernance et de l’administration, l’agrandissement des installations, l’accomodation du nombre croissant d’inscriptions, les efforts déployés pour assurer un financement adéquat, et l’ajustement de l’Université aux changements vécus par le Québec. Un large éventail de documentation primaire et secondaire est disponible pour relater l’histoire du rôle de McGill au Québec durant les années 1960.



Full Text:

PDF




ISSN: 0838-2026