Régis Messac at McGill University, 1924–1929: Fact and Fiction

Robert H. Michel

Abstract


Régis Messac (1893–1945), French author of science fiction, satire and social criticism taught French at Montreal’s McGill University from 1924 to 1929. A provocative thinker whose works are now being republished, his years at McGill inspired harsh criticism of American society and a satirical novel Smith Conundrum about the trials of teaching at a thinly disguised McGill. His satire is college fiction in the tradition of his fellow professor Stephen Leacock but harsher. This article reconstructs Messac’s career at McGill, links his journalism during that time with his novel and traces how closely he used real people and events at McGill as inspirations for his satire. The article mainly draws on McGill’s archival records, calendars, and student publications as well as Messac’s own publications.


Resumé

Régis Messac (1893–1945), auteur français d’oeuvres de science fiction, de satire et de critique sociale, enseigna le français à l’Université McGill à Montréal de 1924 à 1929. Un penseur provocant dont les oeuvres sont aujourd’hui en réédition, ses années à McGill l’ont mené à critiquer sévèrement la société américaine et ont inspiré son roman Smith Conundrum qui traite des difficultés de l’enseignement à une Université McGill qui n’y est que très légèrement déguisée. Son oeuvre satirique de fiction collégiale est dans la tradition de son collègue, le professeur Stephen Leacock, mais est de nature plus sévère. Cet article reconstruit la carrière de Messac à McGill, établit des liens entre son journalisme et son roman durant cette époque, et examine la manière dont des gens et des événements à McGill lui ont servi de source d’inspiration directe pour son oeuvre satirique. L’article utilise principalement des documents d’archives, des calendriers et des publications étudiantes à McGill ainsi que les oeuvres publiées par Massac lui-même.



Full Text:

PDF




ISSN: 0838-2026